Automne Musical d'Ollon (AMO)

Musiciens

Notre directeur artistique 

AMO BROWN Niall vignette NB

Niall Brown

Né à Aberdeen, en Ecosse, Niall Brown commence l’apprentissage du violoncelle à 6 ans. Peu après, Yehudi Menuhin découvre son talent exceptionnel et l’invite à étudier dans son école près de Londres. Niall y étudie avec des violoncellistes de renom, dont Maurice Gendron et William Pleeth. Poursuivant ses études avec Ralph Kirshbaum et Radu Aldulescu, Niall remporte plusieurs concours de violoncelle et de musique de chambre aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.
La passion qu’éprouve Niall pour la musique de chambre le mène à se produire aux côtés de grands artistes, tels Yehudi Menuhin, Janos Starker, Bruno Giuranna, Alberto Lysy, Stephen Kovacevitch, Michel Dalberto et Edith Fischer en Europe, Asie, Etats-Unis, Amérique du Sud; Il est l’invité des Menuhin Festival Switzerland, Haydn Festival Eisenstadt en Autriche, Singapore Chamber Music Festival, Semaine Internationale de Piano en Suisse, Deeside Festival en Ecosse et du Festival Lysy Buenos Aires en Argentine. Pendant 8 ans, Niall a joué au sein du prestigieux Australian String Quartet, donnant des tournées de concerts en Australie, Asie et en Europe. Il a également joué en tant que violoncelle solo et soliste invité avec la Camerata Bern, le Scottish Ensemble, la Camerata Lysy Gstaad, et l’Orchestre de Chambre de Lausanne, sous la direction de Jesus Lopez Cobos, Milan Horvat, Alberto Lysy et Thomas Füri.
Niall a occupé les postes de professeur de musique de chambre et de violoncelle à l’International Menuhin Music Academy,  en Suisse, et à l’Adelaide University, en Australie ainsi qu’au Luxembourg. Il donne régulièrement un cours d’été pour violoncellistes en Ecosse et en Suisse.  Il occupe le poste de 2e violoncelle solo au sein de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg depuis 2006, il donne parallèlement de nombreux concerts : les Suites pour violoncelle seul de J.S.Bach, et des récitals avec piano ou avec divers ensembles de musique de chambre, dont le Quatuor Dohnanyi (Suisse).

 


Les musiciens de la saison 2015

 

alba cirafici

Alba Cirafici

Née à Lausanne,  Alba Cirafici obtient son prix de Virtuosité de violon au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève. S’intéressant tout particulièrement à ce qui sort des sentiers battus, Alba Cirafici a joué dans les prisons avec Musique Espérance institué par Miguel-Angel Estrella, suivi des cours de composition chez J.Balissat, joué en soliste avec diverses harmonies et le Brass Band de Fribourg, enseigné le violon à l’Asile des Aveugles à Lausanne. Elle a pris régulièrement part aux concerts donnés par la Camerata Lysy. Depuis septembre 2000, Alba Cirafici dirige l’orchestre d’Aigle, petite formation de chambre, essentiellement composée de cordes auxquelles se joignent quelques bois suivant les occasions.

 


 

irène Gaudibert

Irène Gaudibert

Après une formation complète de musicienne au Conservatoire de Lausanne puis dans le cadre de la Société Suisse de Pédagogie Musicale, la flûtiste Irène Gaudibert s’est enrichie au contact d’innombrables musiciens. Activité intense et foisonnante, que ce soit en tant que soliste, musicienne de chambre ou d’orchestre ; sans oublier une heureuse carrière de pédagogue ! Elle éprouve une profonde gratitude envers ses maîtres : les flûtistes Edmond Defrancesco, Lô Angelloz, Aurèle Nicolet ; le merveilleux chambriste  Arpàd Gerecz ; et puis… Bach et consorts !

 


antonio dominguez

Antonio Domingez

Le guitariste Antonio Dominguez est un ancien élève du professeur Aureo Herrero. Son large programme intègre des œuvres du répertoire ségovien, un solide intérêt pour la musique de chambre, ainsi que des styles allant de la musique moderne à la musique folklorique. Propulsé très tôt sur la scène internationale, il participe à de nombreux concerts et festivals. Plusieurs compositeurs contemporains ont écrit des œuvres qui lui sont dédiées. Enseignant à l’Ecole sociale de Musique de Lausanne, il est lui-même compositeur et  enrichit le patrimoine immatériel de sa profonde culture musicale.

 


Née à Neuchâtel, Lise Zaugg part, après sa maturité, aux États-Unis où elle étudie la danse, la musique et le théâtre à San Diego. De retour en Suisse, elle obtient un certificat de chant au conservatoire de Neuchâtel. Par la suite, elle travaille sur scène avec Gabriel Bacquier dans les Noces de Figaro. Parallèlement, elle joue des scènes de Molière, Schnitzel, Claudel, Musset et Tchekov. À Genève, au conservatoire, elle suit le cours de Richard Vachoux. Elle joue, aussi, parfois, en tant que récitante lors de concerts. Dernièrement, elle a monté, avec le guitariste, de ce jour, un spectacle de textes entremêlés de musique, intitulé “Morceaux gourmands”, sur les plaisirs de la gourmandise.

 


AMO Quatuor Dohnanyi WEB

Quaturo Dohnàny

Fondé en 2008, le Quatuor Dohnányi s’est rapidement imposé sur la scène suisse et internationale, grâce d’une part à la grande expérience de chacun de ses membres et d’autre part à leur désir profond de mettre en commun leurs archets – qui se connaissent de longue date – au service de l’immense répertoire pour quatuor à cordes. Issus de cultures différentes mais traversés par la même passion pour la musique de chambre, Gyula Stuller, Nancy Benda, Yukari Shimanuki et Niall Brown enrichissent chacun à sa manière les épures du Quatuor Dohnányi. Baptisé ainsi en hommage à l’un des plus grands musiciens hongrois (encore tout à découvrir ou presque), celui-ci s’est fait entendre lors de plusieurs festivals, immortalisant notamment des pages de Beethoven et de Mendelssohn pour la Radio Télévision Suisse; la télévision hongroise PAX a également capté l’une de ses prestations à Budapest qui depuis repasse régulièrement sur ses ondes. Actif aussi dans le domaine de l’éducation – à l’instar de plusieurs de ses membres – le Quatuor Dohnányi s’est illustré fin 2011 à la Haute Ecole de Musique de Lausanne aux côtés du célèbre ensemble folklorique Muzsikás, dans le cadre d’une masterclass dédiée à trois figures proéminente de la musique hongroise (Bartók, Lajtha et Farkas).

 


 

melwyn Tran

Melvyn Tan

Le pianiste Melvyn Tan est né à Singapour en 1956. Il a montré un talent musical prodigieux pendant l’enfance et, à l’âge de douze ans, est venu en Angleterre pour étudier à l’école Yehudi Menuhin. Ses maîtres ont ensuite suscité sa passion pour la musique française en général et les œuvres de Debussy, Ravel et Messiaen en particulier. Ces dernières saisons, Tan est entré en contact avec le public à travers la Chine et l’Asie du Sud-Est, offrant à son public des récitals sur pianos anciens et modernes. D’autres ont découvert son travail à travers sa large discographie, avec des enregistrements révolutionnaires au pianoforte de concertos de Mozart et de Beethoven et Impromptus de Schubert. C’est grâce à sa formation aux côtés de Niall Brown qu’il retrouve deux de  ses camarades d’études.

 


elissabeth Perry

Elisabeth Perry

Elisabeth Perry a entrepris l’étude du violon dès son enfance avant de faire ses débuts de sa carrière internationale à Londres. Elle avait 14 ans et se produisait avec Yehudi Menuhin. Depuis elle apparaît d’innombrables fois comme la soliste des plus grands orchestres du monde. Elle est actuellement le premier violon solo de l’orchestre de chambre de la Radio Néerlandaise, du quatuor Camili ; elle enseigne au conservatoire d’Utrecht et retrouve à Ollon des collègues d’études pour le plaisir de chacun.

 

 

 


estelle Revaz

Estelle Revaz

Estelle Revaz, née en 1989,  la violoncelliste suisse débute le violoncelle au Conservatoire de Sion, elle obtient brillamment en 2010 son Bachelor au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris puis un Master «Violoncelle solo» à la Musikhochschule de Cologne, diplôme qu’elle termine en 2013 avec la plus haute distinction. Estelle Revaz poursuit désormais une carrière prometteuse de soliste tout en continuant à se perfectionner, notamment en musique contemporaine. Egalement passionnée de musique de chambre, Estelle Revaz affectionne particulièrement le récital violoncelle-piano ainsi que le trio.

 


christian chamorel

Christian Chamorel

Christian Chamorel est un pianiste suisse. Il étudie tout d’abord le piano auprès de Christian Favre à Lausanne, et se rend ensuite à Munich puis à Zurich. Il obtient son diplôme de soliste en 2006 et devient professeur au Conservatoire de musique de Genève en 2007. Formé auprès des maîtres Homero Francesch et Gerhard Oppitz. Christian Chamorel en musicien complet, accompagne en outre des artistes tels que le violoniste français Pierre Amoyal, le violoncelliste russe Dimitri Maslennikov et de nombreux chanteurs dont le baryton allemand Christian Gerhaher. Il est également le partenaire privilégié de la jeune violoniste suisse Rachel Kolly d’Alba.

 


joel et Marja liisa Marosi

Marja-Liisa et Joël Marosi

Née en 1971 en Finlande, Marja-Liisa Marosi étudie à la Sibelius Académie d’Helsinki et à l’Académie de Musique de Cologne.  Elle approfondit sa connaissance du fortepiano avec Melvyn Tan, mais elle est aussi une membre très engagée de l’Ensemble Zagros qui se consacre à la musique contemporaine. Elle a travaillé comme accompagnatrice aux plusieurs festivals de musique de chambre et se produit régulièrement en solo et en musique de chambre dans les formations différentes en Suisse et en Europe. Marja-Liisa Marosi enseigne au Conservatoire de Lausanne depuis 2009.

Né en 1973 à Zurich, Joël Marosi remporte notamment le premier prix du Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse. Il étudie à l’Académie de Musique de Bâle avec Heinrich Schiff et au Conservatoire de Cologne, ainsi qu’à l’Académie Sibelius d’Helsinki. Depuis 1999, il joue régulièrement avec la Camerata de Berne ainsi qu’avec la Camerata de Salzburg. Joël Marosi est membre fondateur du Zürcher Klaviertrio. Premier violoncelle solo de l’OCL depuis 2005, Joël Marosi donne en outre de nombreux concerts de musique de chambre avec entre autres le Quatuor Skampa, Hansheinz Schneeberger, Ursula Holliger, Christian Sutter, ainsi qu’avec sa femme, la pianiste Marja-Liisa Marosi.

 


photo-carine séchaye

Carine Séchaye

Carine Séchaye est née à Genève où elle obtient ses diplômes de chant et de comédienne au Conservatoire. Elle se perfectionne ensuite à l’Opéra Studio International de Zürich où elle fait ses débuts, puis à Lausanne. Récemment, elle joue le rôle titre de l’Aiglon à Lausanne et à Tours (2013), la presse a salué d’une voix commune son “extraordinaire engagement dramatique et vocal”.

 

 

 

 


 

 

AMO Duo Trueb-Brown WEB

Duo Isablle Trüb, Niall Brown

Voici près de 20 ans que Niall  Brown donne des concerts avec la pianiste Isabelle Trüb. La presse a loué leur  interprétation d’une grande partie du répertoire pour violoncelle et piano, que ce soit en Europe, en Australie ou en Amérique du Sud. Le duo a enregistré plusieurs CDs et de nombreuses chaînes de radio diffusent leurs concerts en direct et en différé.

 


Musiciens des saisons précédentes

W 1 .Schroeder 3

Wolfgang Schröder

Wolfgang Schröder, violoniste originaire de Straubing (Bavière), a poursuivi sa formation auprès de l’Académie Internationale Menuhin. Sa carrière l’a amené à donner de nombreux concerts en tant que soliste et partenaire de musique de chambre un peu partout dans le monde. Leader de la Camerata Stuttgart, il a enregistré pour MDG, Divox, Ars Production, Thorofon, Symicon et CPO.

 

 

 

 


 

 

Daniel ZismanDaniel Zisman est né en 1954 à Buenos Aires.  En 1973, il obtient le Premier Prix au Concours International de la “Royal Philharmonic Society“ à Londres. Par la suite, il poursuit sa formation à Rome, Moscou et Gstaad.
De nombreuses distinctions et de prix, en parallèle à ses activités pédagogiques, ont marqué sa trajectoire jusqu’à 1980, année où il devient Violon solo de la “ Symphonieorchester “ à Berne.
Depuis 1993 il mène une brillante carrière comme soliste et en musique de chambre, tout en faisant des recherches approfondies sur le Tango et ses influences.   Comme compositeur, il a créé l’œuvre pour Théâtre Musical “ Tangos Paralelos ”.

 


SN 1

Quatuor Sine Nomine

Fondé à Lausanne (Suisse) en 1975, le Quatuor Sine Nomine est formé de Patrick Genet et François Gottraux,violons, Hans Egidi, alto, et Marc Jaermann, violoncelle.En 1985, il remporte le Premier Grand Prix du Concours international d’Evian ainsi que le Prix du Jury de la Presse.

En 1987, il est lauréat du premier Concours Borciani à Reggio Emilia. Depuis lors, le Quatuor Sine Nomine se produit régulièrement dans les principales villes d’Europe et d’Amérique, notamment au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam et au Carnegie Hall de New York.Le Quatuor Sine Nomine a choisi d’être appelé “sans nom” pour symboliser son désir de servir tous les compositeurs et les œuvres qu’il interprète.

 


Pierre_goy_small

Pierre Goy, pianoforte

Pierre Goy étudie le piano à Lausanne dans la classe de Fausto Zadra et d’Edith Murano.Il obtient sa virtuosité avec distinction à l’unanimité en 1985. Lauréat de plusieurs concours, il donne des concerts en Europe et aux Etats-Unis. Passionné par les possibilités expressives des instruments anciens, il suit les séminaires de Paul Badura-Skoda et de Jesper Christensen pour le rubato. Pierre Goy cherche à rendre la musique de chaque époque avec l’instrument correspondant.

Il forme avec Nicole Hostettler un duo dont les qualités d’ensemble ont été remarquées à plusieurs reprises, aussi bien à deux pianoforte, au clavecin et au pianoforte, ou à deux clavicordes. Il joue régulièrement en formation de musique de chambre avec des membres de l’ensemble Il Giardino Armonico. Il vient d’enregistrer la Première année de pèlerinage (Suisse) de Franz Liszt sur un piano d’époque. Pierre Goy enseigne au Conservatoire de Lausanne où il a organisé divers séminaires sur les instruments anciens.


Ensemble vocal de St-Maurice

Fondé en 1963 pour porter la louange de Dieu sur les ondes lors des messes radiodiffusées, l’Ensemble vocal de Saint-Maurice a rapidement étendu son activité chorale sous la houlette de son fondateur et directeur M. le chanoine Marius Pasquier, maître de chapelle de l’abbaye de Saint-Maurice. Grâce aux voix et à la passion de ses différents chanteurs provenant de Saint-Maurice et des environs plus ou moins proches, il s’est élancé au fil des années sur les différents chemins musicaux qui mènent du monde baroque aux harmonies renouvelées des œuvres les plus contemporaines, en gardant toujours une attention particulière pour la musique spirituelle en général et religieuse en particulier.

Si l’Ensemble vocal entretient depuis ses premières années d’existence des liens particuliers avec la basilique de l’abbaye de Saint-Maurice dans laquelle s’est déroulé un grand nombre de ses prestations, notamment lors des concerts de la Passion et de la Sainte-Cécile organisés par les Jeunesses culturelles du Chablais, puis par le Théâtre du Martolet, il a également eu la chance dès sa fondation de se produire à de nombreuses reprises hors de ses terres d’origine.

En plus des messes radiodiffusées, toujours régulièrement chantées, l’Ensemble vocal de Saint-Maurice a exploré sous la direction de Pascal Crittin les grandes œuvres du répertoire d’oratorio (notamment Vêpres de Monteverdi, Requiem et Messe en ut de Mozart, Messe en si, cantates et motets de Bach, Messe en ut mineur et Requiem de Schumann, Via Crucis de Liszt, Stabat Mater de Dvorak, Requiem de Fauré, Vêpres de Rachmaninov, etc.). Mais il explore aussi avec passion, et pour les faire découvrir à un public toujours plus nombreux, des œuvres moins jouées par les ensembles vocaux suisses romands (comme Requiem de Schnittke, Cantique des cantiques de Jean-Yves Daniel-Lesur, Histoires sacrées de Charpentier, œuvres d’Arvo Pärt, etc.). Ou encore, il est capable de se lancer avec succès dans un projet aussi original que la reprise des tubes des Beatles arrangés pour les Swingle Singers !

Il collabore régulièrement avec des musiciens et solistes valaisans et suisses romands (parmi lesquels Brigitte Fournier, Blandine Charles, Nathalie Constantin, Hélène McClellan, Valerio Contaldo, Stephan Imboden, Raphaël Favre, Bertrand Bochud, Nicolas Pernet, Jean-Luc Follonier) ou étrangers (comme Arianna Savall).

La qualité et surtout l’émotion et la densité spirituelle de ses interprétations sont régulièrement saluées et suscitent l’engouement d’un public toujours plus élargi.

 


Julie Sicre, harpe

Julie Sicre, harpe

Julie Sicre, née  en  Haute Savoie d’une famille de peintres et de musiciens, elle interprète avec plaisir le répertoire pour chœur et harpe solo et collabore régulièrement avec l’Ensemble vocal féminin Callirhoé , les Vocalistes Romands et la Tewkesbury Abbey Schola Cantorum (Angleterre).  En janvier 2010, elle enregistre avec la Schola de Sion un disque et crée en septembre 2010, à l’occasion des 80 ans de la Schola, Les Saisons de Michel Hostettler pour harpe solo et chœur d’enfants. Le duo Arpane (flûte de Pan et Harpe) a enregistré un disque en 2011. Membre de la compagnie Contacordes depuis 2006, elle participe, en collaboration avec la conteuse Claire Heuwekemeijer, à la création de deux spectacles : Melissa la menteuse (2006) et Paroles d’oiseau (2010). Depuis sa création, le nouveau spectacle MiroirmiroiR est en tournée romande depuis mars 2014.  Sollicitée pour ses qualités pédagogiques, Julie Sicre enseigne la harpe à l’école de musique de Pully et à l’Ecole sociale de musique de Lausanne. Depuis 2011, elle s’occupe de la formation pédagogique des jeunes harpistes à la HEM de Lausanne.


Capella dei Giovanni

Capella dei Giovanni

La Cappella dei Giovani évolue entre le monde d’un orchestre de jeunes et celui d’un orchestre de chambre aux ambitions professionnelles. La vingtaine de musiciens a entre 18 et 35 ans, la plupart se consacrant à leurs études professionnelles à l’instrument, encadrés par de jeunes diplômés aux positions-clés de l’orchestre. La recherche de nouveaux membres est centrée sur la relève: de jeunes gymnasiens du canton d’Argovie se destinant à des études professionnelles de musique.

L’orchestre puise son répertoire dans la musique pour cordes du 18e au 20e siècle, avec une affinité particulière pour celle de ces cents dernières années, cherchant régulièrement à collaborer avec de jeunes solistes.

Direction de la Capella dei giovanni

Capella dei Giovanni

Capella dei Giovanni et son chef Droujelub Yanakiew

Après son diplôme de soliste en 2003, le violoniste Droujelub Yanakiew embrasse une carrière de chef d’orchestre. Son travail est bientôt reconnu et couronné de la bourse „Fondation Kiefer-Hablitzel“ par l’Association Suisse des Musiciens. Droujelub Yanakiew obtient en 2010 son Master de direction d’orchestre avec les félicitations du jury à la Haute Ecole de Musique de Zurich dans la classe du Prof. Johannes Schlaefli.

Son parcours est soutenu et influencé par son travail avec de célèbres chefs d’orchestre comme Bernard Haitink, Ralf Weikert, Jesùs Lòpez Cobos, Peter Eötvös et Stefan Asbury. Il acquière un part importante de son expérience comme assistant de Johannes Schlaefli, Roberto Benzi, Marc Kissoczy et Franco Trinca.

Droujelub Yanakiew a travaillé avec de nombreux orchestres, dont la Südwestdeutsche Philharmonie, le Festival Strings Lucerne, la Sinfonietta de Bâle, le Musikkollegium de Winterthur, le Collegium Musicum Basel, ou les orchestres symphoniques de Berne, Bienne,  San Juan (Argentine), Sofia (Bulgarie), Karlsbad (République Tchèque) et le Kammerorchester Berg.

Droujelub Yanakiew est chef titulaire de l’Orchestre des Jeunes de Zoug, de l’Orchestre Symphonique Variaton (Berne), de la Cappella dei Giovani (Aarau) et de l’orchestre Santa Maria de Lucerne. En février 2013, il reprend la direction de l’orchestre des Jeunes du Conservatoire de Berne.


 

Delphine Bardin, lauréate du prix Clara Haskil 1997

Delphine Bardin, lauréate du prix Clara Haskil 1997

Née à Tours, Delphine Bardin est élève de Madame Paule Grimaldi. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle obtient les premiers prix de piano ainsi que ceux de musique de chambre, d’accompagnement piano et accompagnement vocal. Elle est ensuite admise en cycle de perfectionnement, dans la classe de Pierre-Laurent Aimard pour le piano et de Christian Ivaldi pour la musique de chambre.En 1996, elle est Lauréate de la Bourse Yvonne Lefébure et l’année suivante, se voit décerner le « Prix Clara Haskil » (à Vevey, en Suisse).

Delphine Bardin a enregistré un CD (Claves) Mozart / Schumann avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Jesus Lopez-Cobos (Claves 1998), un disque de Mélodies françaises et canadiennes avec la soprano Hélène Guilmette (Ambroisie 2004), ainsi que les 13 Barcarolles de Gabriel Fauré (Alpha 2010)

 


Schweizer trio

Schweizer trio

Le Schweizer Klaviertrio a successivement remporté le 1er Prix du Concours International de Caltanissetta (I) en 2003 et du Concours International Brahms (A) en 2005. La même année, le Swiss Ambassador’s Award lui a été décerné au Wigmore Hall de Londres. Aujourd’hui, l’ensemble compte parmi les plus en vue de sa génération. Le Schweizer Klaviertrio a bénéficié des précieux conseils de Menahem Pressler (Beaux Arts Trio), de Stephan Goerner (Quatuor Carmina), du Trio Altenberg de Vienne, du Trio di Milano, de Valentin Berlinsky (Quatuor Borodine) et du Quatuor Amadeus. Pour les 10 ans de l’ensemble, le festival international KAMMERMUSIK BODENSEE a vu le jour en 2008. Martin Lucas Staub, pianiste du Schweizer Klaviertrio, en assume la direction artistique.

 


Quatuor Lumière

Quatuor Lumière

Le Quatuor Lumière, formé en 2011, est composé de quatre étudiants de l’Académie internationale de musique Menuhin. David Gueran, 1er violon,a étudié avec Pavel Vernikov, Ana Chumachenco, lauréat de nombreux concours internationaux en Italie, France, Allemagne et Russie. Andriy Ostapchuk, 2e violon, a étudié avec Lidia Shutko, en Ukraine ; il est lauréat de nombreux concours en Italie, Ukraine, Moldavie, République Belarus. Valentyna Pryshlyak, alto, Meilleure Etudiante de l’Académie nationale de musique de Lemberg en Ukraine 2011, lauréate du concours « Talents d’ Europe » et du  « Concours National d’Ukraine ». Greg Tüske, violoncelle lauréat à la «Académie de musique de Budapest »,  il est entre autres distinctions,  détenteur du prix de Sa Majesté la Reine Elizabeth II.

Malgré leur jeune âge, ils ont déjà été remarqués en quatuor sur les scènes du « Festival Menuhin de Gstaad »,  du «Festival des Bernardins » (France), et ont gagné en 2012 le Premier Prix du concours de musique de chambre international « Gianni Bergamo Classic Award ». Le Quatuor « Lumière » se produit en Suisse, autant auprès de l’ «Académie Menuhin » qu’en quatuor indépendant.

 


Volubilis_2012

Ensemble vocal féminin Volubilis

L’ensemble vocal féminin Volubilis a été créé en 1997 par Agnès Schnyder. Il est composé de quatorze chanteuses confirmées possédant une grande expérience de choristes acquise dans des chœurs renommés de la région (La Sestina, le Motet de Genève, Otto Voci, l’Ensemble vocal de Lausanne, entre autres). Certaines sont des musiciennes professionnelles, d’autres des amateures de haut niveau. Elles sont toutes originaires du bassin lémanique et se retrouvent pour travailler de manière concentrée et précise.

Le répertoire de Volubilis s’étend de la période baroque à nos jours. L’ensemble propose des œuvres originales pour chœur de femmes, des adaptations de pièces pour voix mixtes ou des créations. Les divers programmes comprennent des musiques sacrées et profanes, a cappella ou accompagnées, dans des langues allant du latin au tchèque en passant par l’anglais et le français.

Cet ensemble a déjà donné de nombreux concerts en Suisse romande et en France voisine. Sa réputation tient non seulement à sa qualité musicale, mais aussi à sa souplesse et à l’homogénéité des voix de l’ensemble. (www.volubilis.ch).

 


 

asq_portrait_small

Australian String Quartet

L’AUSTRALIAN STRING QUARTET

Kristian Winther – Violin
Anne Horton – Violin
Stephen King – Viola
Rachel Johnston – Cello

Le “Australian String Quartet” (ASQ) a été créé en 1985 et sa résidence artistique est l’université d’Adélaïde. Le quatuor a eu un impact majeur sur la vie musicale australienne, par ses nombreuses tournées dans les centres importants et les communautés régionale australiennes, mais aussi par la création de nombreuses œuvres de compositeurs australiens de première importance.

Quatre des musiciens les plus demandés d’Australie forment ce quatuor qui comprend: Kristian Winther et Anne Horton violons, Stephen King alto,  et Rachel Johnston violoncelle. En 2012 les nouveaux venus Kristian and Stephen ont rejoint les membres de longue date Anne et Rachel afin de permettre aux quatuor de démarrer une nouvelle ère de production musicale.

En tant que meilleurs représentants de la musique australienne, le quatuor est apparu lors de festivals internationaux de musique et a fait de nombreuses tournées en Angleterre, Europe, Nouvelle-Zélande et plus récemment en Asie.

Le calendrier 2012 du quatuor comprend des concerts d’abonnement dans les 5 plus grande villes d’Australie, les festivals régionaux de musique comme Dunkeld, Port Fairy, Huntington et Freshwater festivals. D’autres évènements musicaux d’importance à mentionner sont par exemple les 2 tournées internationales qui verra le quatuor se produire au festival de musique de Trasimeno in Italie et dans diverses salles de concert prestigieuses en Europe et en Angleterre.
(www.asq.com.au).

 


JB_Poyard

Jean-Baptiste Poyard

Elève de Gunars Larsens à la Haute Ecole de Musique Lausanne, Jean-Baptiste Poyard poursuit ses études auprès de Patrick Genet à la Haute Ecole de Musique de Genève, ou il obtient son Master d’Interprétation Musical avec félicitations.
Il se perfectionne en parallèle avec des violoniste tels que, Viktor Pikayzen, Geza Kapas, Valery Gradow, pour la musique de chambre auprès de Miguel da Sliva et du quatuor Belcea et reçoit les précieux conseils de Denitsa Kazakova et de Ton Koopman pour la musique baroque.
Depuis la fin de ses études,  Jean-Baptiste Poyard se produit régulièrement en concert en suisse comme par exemple au « St Prex festival » ou encore au « festival Sine Nomine»,  mais aussi en France et aux Etats-Unis.
Sa passion pour la musique de chambre l’a amené à partager la scène avec des musiciens de renoms tels que le quatuor Sine Nomine ou encore Raphael Oleg.
Tout aussi passionné par la pédagogie que par son activité de concertiste, il est titulaire du Diplôme d’Enseignement HEM et enseigne le violon a l’Ecole de Musique d’Epalinges ainsi qu’a l’Ecole Sociale de Musique de Lausanne.Australian String Quartet


 

Jorge_Viladoms

Jorge Viladoms

Jorge Viladoms commence le piano à 15 ans et entre après seulement trois ans en classe professionnelle au Conservatoire de Lausanne , dans la classe de Pierre Goy.
En 2008, il obtient un diplôme d’enseignement avec les félicitations du jury et le prix du meilleur examen de pédagogie.
En 2009, il est lauréat à l’unanimité du renommé prix Gabrielle Agostini et en 2010  du Prix Marguerite Meister. En  2011 il est lauréat du concours « Kiefer Hablitzel Wettbewerb » à Bern. En juin 2011 Il obtient un Master of Arts in Performance à la Zhdk avec les félicitations du jury dans la classe de Homero Francesch.
Jorge Viladoms se produit dans diverses salles telles que, Le Steinway Hall de la Suisse Romande, Le Château d’Annecy, le Palais de l’Athénée, et dans divers festivals tels que  « Villars de vivre » « Festival de Sion » « Festival de St. Prex » entre autres. Il se produit aussi en solo, avec orchestre et en musique de chambre à Lausanne, Genève, Zurich, Bâle, Freiburg, Hamburg, Paris, Annecy, Mexico, entre autres.
En 2011, il est nommé professeur de piano au Conservatoire de Lausanne.

 


Paul_Coker

Paul Coker

Paul Coker est né en 1959 à Londres. Il a fait ses études à l’école Yehudi Menuhin ainsi qu’au Royal College of Music de Londres, et a suivi les cours privés d’Alfred Brendel.
Sa carrière de concertiste a commencé en 1978 par sa participation à plusieurs festivals internationaux. Il a joué avec de nombreux grands orchestres, dont la Philharmonie de Berlin, le Royal Philharmonic, le English Chamber Orchestra, le Tonhalle Orchester, Zurich, le Belgian National Symphony, le Chamber Orchestra of Europe, le Hallé et le Philharmonia Orchestra. A l’âge de 20 ans, il a joué pour la première fois avec Yehudi Menuhin: ce fut le début d’une série de plus de deux cents récitals dans le monde entier avec le maître, qui devait durer plus de dix ans et lui faire jouer presque tout le répertoire pour violon et piano. Paul Coker a également collaboré avec Pierre Amoyal, Joshua Bell, Nigel Kennedy, Raphael Oleg, Lorand Fenyves, Alberto Lysy, Arnold Steinhardt, Norbert Brainin, Steven Isserlis, Niall Brown, Gyula Stuller, Thomas Demenga, Heinrich Schiff, Gary Karr et Benny Goodman. Paul Coker enseigne à la haute école de musique de Genève.

 


filidh_ruadh_small

Filidh Ruadh

Filidh Ruadh signifie, en gaélique, le barde roux. Du XVIe au XXe siècle, les ballades d’Écosse, en gaélique ou en anglais, reposent sur des textes des anciens bardes. Leurs mélodies teintées de nostalgie, mais aussi d’amour, reflètent la noblesse de l’âme écossaise ; plus descriptives, elles évoquent aussi des paysages plus fascinants. La voix surprenante d’Isabelle Watson est associée à de nombreux instruments populaires : Ocean drum, harpe celtique (Christiane Rupp), accordéons diatoniques, Hackbrett (Nikita Pfister). Nul ne résistera à cette musique tour à tour mélancolique, entraînante, rendue avec musicalité par cet exceptionnel trio écossais. (source : L’Education musicale)

 


AMO Bach Ensemble WEB

Lausanne Bach ensemble

Le Lausanne Bach Ensemble créé en 1987 rassemble actuellement Christine Sartoretti, claveciniste, Jorge Lucca, flûtiste et Olivier Faller, violoncelliste. Si l’ensemble est à géométrie variable, c’est principalement en trio qu’il joue en concert.

 

 


 

AMO jean-daniel hautbois WEB

Jean-Daniel Courvoisier

Jean-Daniel Courvoisier étudie le hautbois avec Françoise Faller à la Chaux-de-Fonds. En parallèle à ses activités de pasteur, il organise et participe à des concerts. Il est marié et a deux fils.

 

 

 


 

AMO CLERC Myriam Web

Myriam Clerc

Myriam Clerc a étudié le piano, l’orgue, le clavecin. la basse continue et l’improvisation avec ces instruments.
Organiste titulaire de la paroisse d’Ollon/Villars, elle préside depuis cinq ans le Festival de Musique Improvisée de Lausanne.

 

 

 


 

 

Tamara Elias WEB_2

Tamara Elias

Tamara Elias, violoniste, est fille du luthier Peter Elias, qui réside à Ollon. Après des études à l’école Menuhin et avec Tibor Varga à Sion, elle étudie avec Pierre Amoyal à Lausanne et Patrick Genet au Conservatoire de Genève. Elle a donné des concerts en tant que soliste et partenaire de musique de chambre en Suisse et en Europe. (www.tamaraelias.com)

 

 


 

AMO Ensemble vocal WEB

Ensemble vocal du Chablais

Créé en 1975 par Pierre-Alain-Reichenbach, L’Ensemble Vocal du Chablais est dirigé depuis 1999 par Pierre-Alain Beffa. Spécialisé tout d’abord dans la musique a capella de la Renaissance, l’EVC élargit constamment son répertoire, et interprète un vaste choix d’œuvres baroques, romantiques et contemporaines.

 


 

Ensemble Pyramide WEB dB

Ensemble Pyramide

Réunissant une flûte, un hautbois, un trio à cordes et une harpe, l’Ensemble Pyramide de Zurich est une formation de musique de chambre unique en son genre. Son répertoire, de Bach aux compositeurs de notre temps, exige de la part des musiciens une flexibilité stylistique particulière. Fondé en 1991, l’Ensemble Pyramide s’est distingué dans divers festivals en Suisse et en Europe. Depuis 15 ans, il présente chaque année sa propre série de concerts à Zurich.


new Byron

Quatuor Byron

Originaires de différents pays d’Europe, les musiciens du quatuor Byron, avec Wendy Ghysels et François James, violons, Robin Lemmel, alto et Coralie Devars, violoncelle,
se sont rencontrés autour du bassin lémanique grâce à l’impulsion de Gabor Takàcs-Nagy. C’est donc naturellement qu’ils ont voulu rendre hommage à Lord Byron, qui fut par ses actes et ses écrits le premier grand européen moderne. Depuis son origine, le Quatuor Byron a été engagé dans d’importantes saisons de concerts. Il a reçu du monde de la critique de fervents encouragements à poursuivre sur ce chemin de qualité. Parallèlement à ses engagements, le quatuor Byron s’implique activement dans le développement de la pratique musicale en animant de nombreux stages de quatuor. (www.quatuorbyron.com)

 


 

egidi_H-250px

Hans Egidi

Hans Egidi est un artiste complet. Aprèses études de violon à Hanovre puis au Conservatoire de Genève où il obtient sa virtuosité, il étudie le violon baroque et s’intéresse tôt à la musique contemporaine. Membre titulaire de l’Ensemble Contrechamps, ce musicien de chambre apprécié en tant que violoniste démontre l’éventail de ses possibilités en devenant en 2002 l’altiste du Quatuor Sine NomiHans Ene, avec lequel il se produit dorénavant dans le monde entier

 

 

 


 

 

Crescendo_IMG_2368_Web

Ensemble Crescendo

CRESCENDO” signifie dans le vocabulaire musical ” en grandissant “. C’est le nom que s’était choisi le chœur d’enfants du Chablais en 1989. Ce chœur à voies égales réunissait des enfants et adolescents des écoles d’Aigle, Bex et alentours, motivés par l’art choral. Une partie des choristes, devenus jeunes adultes, se sont retrouvés en février 2007 avec la volonté de ressusciter Crescendo dans une configuration de chœur mixte indépendant, avec des voix plus matures, un nouveau répertoire et un nouveau public. Pour adhérer au choeur, il suffit de chanter juste et de souhaiter accéder au grand répertoire. Le groupe est en outre toujours très heureux d’enrichir ses rangs avec de nouvelles voix, masculines et féminines !

 


PIECE_Adrien

Adrien PIèce

Originaire de Bex, Adrien Pièce est né en 1988. Il a étudié tout d’abord le piano à Montreux, puis l’orgue à Lausanne avec Pierre-Alain Clerc, le clavecin avec Jovanka Marville ainsi que la musicologie à l’université de Genève. Il étudie actuellement l’orgue et le clavecin à la Schola Cantorum Basiliensis dans les classes de Lorenzo Ghielmi et Jörg-Andreas Bötticher. Il s’intéresse particulièrement à la musique de la Renaissance et du Baroque et notamment à la pratique de l’improvisation.

 


 

Gerardo vila_495_3

Gerardo Vila

Gerardo Vila est actuellement un des plus importants pianistes de sa génération.
Dans son style, il a a su synthétiser de façon idéale l’apport des deux “mondes” dans lesquels il a vécu; Buenos Aires et l’Europe où il réside depuis 1985.
Vila possède une riche expérience de concertiste qui lui permet d’aborder un répertoire large et varié, allant des oeuvres de Bach aux oeuvres de compositeurs contemporains.
Il se consacre principalement à l’interprétation de chef-d’œuvres de la période classique et romantique ainsi qu’à la diffusion d’oeuvres des compositeurs espagnols et latino-américains. (www.gerardo-vila.com)


 

Il Terzetto” est l’appellation d’un ensemble de trois musiciens unis par la passion commune du travail approfondi et détaillé des partitions de trio avec piano. Aline Faller au violon, Olivier Faller au violoncelle et Ioana Primus au piano sont issus des diverses grandes classes de trois conservatoires suisses et allemands. A la fin de leurs études respectives, ils développent leurs compétences spécifiques avec les grands maîtres de la musique de chambre, aux quatre coins de l’Europe. Plus récemment, ils se sont assuré les conseil de Paul Cocker, à leur plus grande satisfaction

Aujourd’hui, entre l’orchestre symphonique de Berne pour Aline Faller, la direction de l’Ecole Sociale de Musique à Lausanne pour Olivier Faller, l’enseignement à Lausanne et l’accompagnement au piano de lieder dans divers pays d’Europe pour Ioana Primus, ces trois musiciens engagés se retrouvent autour des grandes partitions du répertoire de musique de chambre. C’est pour eux un élément vital de leur profession.

La richesse de leur parcours individuel fertilise cette rencontre de trois férus de sonorité chaleureuse et de recherche de couleurs et timbres variés dans les partitions qu’ils choisissent d’abord dans le répertoire post-romantique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *